• Tombé dans notre monde une nuit d’orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle et commence une vie d’exilé. Cette nouvelle vie fugitive, déchirée par un chagrin d’amour, est aussi une quête mystérieuse. Au fil du siècle, Perle rassemble un trésor pour défaire le sort qui l’a conduit loin de chez lui. Mais ceux qui l’ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu’il aime l’attend toujours là-bas?

    Le livre de Perle

    Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.

     

    Quel livre étonnant ! Pas du tout ce que l'on peut trouver habituellement ; jeunesse sans l'être tout à fait (sûrement parce qu'un adulte raconte l'histoire)... Dans une lettre accompagnant le livre, l'auteur dit vouloir faire revivre les contes de fées, je trouve que c'est plutôt réussi !

    Les indices sont semées petit à petit, le monde féérique et le nôtre se côtoient et se croisent, l'histoire est racontée par un personnage secondaire des années après, bref plein de détails permettent à la magie d'exister.

    La fin est émouvante mais en même temps m'a laissée perplexe :  sont-ils morts ou retournent-ils dans leur corps d'adolescent dans leur pays ? Certaines phrases m'ont fait pencher vers une solution, d'autre pour la seconde, je pense que l'auteur a volontairement laissé planer le doute - peut-être est-ce mieux comme ça !

    Pour ma part le seule point négatif est la couverture, que je ne trouve pas forcément jolie ni très en adéquation avec l'histoire - elle devrait faire rêver, de plus les lettres du titres ne ressortent pas.

    Je recommande ce livre à tout ceux qui désirent faire une petite parenthèses et retomber durant quelques pages en enfance...


    votre commentaire
  • Enfin les vacances ! ! !
    Je suis tout excitée à l'idée de partir retrouver ma sœur... Le problème, c'est qu'elle vit en Californie, à une heure d'avion, et que la seule idée de monter dans un de ces engins maudits me fait complètement flipper...
    Du coup, j'ai décidé de prendre un car, même si je dois y passer près de 24 heures ! Ce sera toujours mieux que de suivre les conseils de ma mère, qui m'a suggéré de faire du covoiturage avec ce crétin de Jake ! C'est peut-être le meilleur ami de ma sœur mais il a le don de m'énerver chaque fois qu'on se croise.
    Ceci dit, si j'accepte, il pourra peut-être faire un détour par le parc Yosémite où mon amoureux passe ses vacances ? Ca se tente, non ?

    California Girls T1

    Ce livre est souvent classé chick lit mais perso je trouve qu'il est plutôt Jeunesse, que ce soit la manière dont il est écrit, ou même l'âge de l'héroïne (16 ans) et notamment son comportement...

    Ceci dit, j'ai eu justement peur que ce soit trop jeunesse quand je l'ai commencé, mais passé les 2 premiers chapitres je me suis laissé prendre à cette gentille petite histoire, même si bien qu'agréable elle n'en reste pas moins prévisible.

    Il y a cependant pas mal de rebondissements qui rythment l'histoire, de façon à ce que même si la fin est déjà toute tracée, on ne s'ennuie pas en chemin. La remise en question de Cordy est intéressante - et nous amène à nous interroger sur notre propre caractère aha ! Même si assez peu poussée, de même que son revirement face à son petit ami - mais bon, qui n'a jamais connu de radical changement d'opinion ou de sentiment ?! Ca reste néanmoins assez plausible. Evidemment, on s'attache en même temps qu'elle à Jake mais comme déjà mentionné, on l'avait vu venir à des kilomètres ce beau gosse-là !

    En bref une lecture sympa, pas prise de tête... Une bonne lecture de plage, mais passez votre tour si vous cherchez quelque chose de plus spirituel car ça reste très léger ;)

    imagesimagesimages


    1 commentaire
  • Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

    Boys don't cry

    ***Attention spoilers***

    Je voulais lire ce roman depuis un moment et grâce à un troc je l'ai envin eu entre les mains ! J'avais hâte de le lire et en même temps un peu peur de la manière dont le sujet allait être traité, que ce soit trop "gnangnan", pas assez prenant ou autre...

    J'ai donc été soulagée dès les premières pages par l'écriture fluide et prenante de l'auteur. La réaction de l'adolescent est tout à fait bien représenté, il s'attache un chouïa rapidement à la petite, mais je m'attendais à bien plus rapide (je craignaisde tomber dans le dégoulinant^^).

    J'ai lu ce livre en une soirée tellement j'étais dans l'histoire. Plusieurs sujets sont traités en même temps (relations avec les parents, homosexualités, amitié...), ce qui fait qu'on ne tourne pas en rond autour de Dante et Emma. Il reste "jeunesse" malgré tout, mais il n'empêche que j'ai été touchée par cette jolie histoire et les personnages. Le fait d'avoir régulièrement le point de vue du frère contribue également à donner un rythme à l'histoire, et le fait qu'il n'y ait pas réellement de fin laisse la porte ouverte aux possibilités - et c'est bien ainsi.

    Même si ce n'est pas un coup de coeur ni le roman de l'année, il n'empêche que j'ai beaucoup aimé ce livre dont la plume légère aborde des sujets importants, j'ai passé un très bon moment.

    imagesimagesimagesimages


    4 commentaires
  • Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme. 
    L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
    Endgame n'a ni règles ni limites.
    Il n'y aura qu'un seul vainqueur.

    Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d'un grand auteur. Addictif !

    EndGame T1

    Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.

    J'étais contente d'avoir reçu ce livre car je commençais à en entendre parler et je pensais aimer, car c'est tout à fait le type de scénario qui me plaît. Cependant, j'ai assez vite déchanté.

    Déjà, je n'ai pas accrocé aux personnages. Je pensais que j'allais bien aimer Sarah, parce qu'elle ne veut pas Jouer, mais au final ça ne dure qu'un chapitre et après c'est peut-être celle que j'ai le plus détestée. Et la fin beeeeeeerk..... Disons que ceux que j'ai préférés sont les deux joueurs qui ne veulent pas se battre et celui qui n'est pas joueur (je ne dis pas les prénoms pour préserver le mystère^^). Les autres bof bof... Je n'ai pas le même état d'esprit et je n'ai pas réussi à me prendre au jeu justement.

    L'ensemble du livre est sombre, avec certaines scènes un peu sanglantes - pour un jeunesse s'entend- donc je pense qu'il n'est pas à mettre dans les mains de tous les ados.

    Au niveau de l'histoire, il y a de l'originalité, même si je n'ai pas tout saisi le pourquoi du comment (pourquoi une seule lignée, que vont devenir les autres, qu'est-ce que ça fait de gagner la première épreuve...), de même que les personnages ont à plusieurs reprises des révélations, alors que je ne voyais pas de quoi il s'agissait, donc j'étais un peu perdue... J'ai lu que les énigmes étaient assez faciles à déchiffrer, je n'ai pas réussi mais je ne me suis pas non plus vraiment penchée dessus, je dois le reconnaître. Pareillement, les personnages se retrouvent parfois à un même endroit mais je n'ai pas compris comment ils arrivaient à se retrouver là alors qu'ils partaient pour une toute autre destination...

    Bref, vous l'aurez compris, je me suis sentie perdue et sans atomes crochus avec les personnages, en plus de cela je n'ai pas aimé - ni tout à fait compris - la dernière scène, autant dire que je n'ai pas trop envie de me plonger dans la suite...

    images


    6 commentaires
  • Tessa vient d'avoir seize ans et se sait condamnée. Dans quelques semaines, elle mourra d'une leucémie. Partagée entre la révolte et l'angoisse, l'injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris les transgressions, la célébrité... Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout, Tessa se lance alors dans une course contre la montre, contre la mort, pour vivre !

    Je veux vivre

    Hum je ne vais pas écrire un avis très détaillé car je trouve ça assez difficile de chronique un livre tel que celui-ci... On suis les derniers mois d'une adolescente cancéreuse, qui a décidé de faire une liste de ce qu'elle souhaitait faire avant de mourir. On suit avec émotion la façon dont sa famille et ses amis essaient de 'l'aider à accomplir tout cela, on est parfois agacé de la manière dont elle se comporte avec eux - et en même temps on comprend sa colère de se savoir condamnée, qu'elle rejette sur tout son entourage.

    C'est un roman touchant, je n'ai pas réussi à me mettre complètement dedans, mais je pense qu'étant assez sensible (petite nature oui je sais) j'ai volontairement gardé une distance avec ce roman - ce qui ne m'a pas empêchée de verser quelques larmes...

    Point négatif toutefois, une ou deux erreurs d'écriture : des prénoms inversés à un endroit, ou un portable volontairement laissé à la maison qui se retrouve dans ses mains juste après...

    Un livre à lire si vous avez envie de prendre conscience de la chance que vous avez d'être tout simplement en vie !

     


    1 commentaire
  • "Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, et où nos richesses débordaient de nos maisons. Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. Une époque nouvelle commença. Sans rêve, sans désir. Nous ne vivions plus qu'à moitié, lorsque Bo entra, un matin d'hiver, dans la salle des machines." Folle amoureuse de Bo, l'étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve ? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde ?

    Tant que nous sommes vivants

    Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.

    Je dois dire que je ne savais pas à quoi m'attendre en débutant ce roman, et cette impression d'avancer à tâtons a perduré durant toute ma lecture. En soi, ce n'est pas dérangeant, si ce n'est que ce flou persiste une fois le livre fermé.

    Beaucoup de chroniqueurs ont adoré ce livre, pour ma part je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire... J'ai bien aimé la narration de la première partie, on a l'impression que toute une société raconte ce qui est arrivé à Bo et Hama, j'ai trouvé cela original et très bien écrit, on avance dans les grandes lignes, on a l'essentiel de l'histoire.

    Hormis cela, j'ai eu l'impression d'être toujours dans l'attente de quelque chose qui n'arrivait pas, jusqu'à la fin je me suis demandé quand l'histoire allait commencer, je suis donc restée sur ma fin, je n'ai pas su entrer dans la magie de ce livre, pourtant assez poétique - et sombre à la fois.

    Je pense qu'il plaira à nombre de lecteurs car l'écriture "décalée" et l'originalité du roman peuvent séduire, même si le charme n'a pas opéré pour ma part.

    images 


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique