• Résumé

    Vous ne mentirez plus jamais sur votre âge !! Anoushka est une jeune auteure de thrillers. Enfin, « jeune », c’est ce qu’elle croyait, avant qu’une succession de micro évènements humiliants se produisent dans sa vie, lui faisant brutalement prendre conscience qu’elle a déjà trente-six ans. C’est à dire techniquement, presque quarante. Donc bientôt cinquante. Elle mène, par ailleurs, une vie totalement ordinaire, entre son métier aux aspects solitaires, ses tâches ménagères barbantes, ses deux filles qui grandissent, son (second) mari toujours ronchon, et sa chienne, une adorable petite boule de poils incontinente. Engluée dans son quotidien, Anoushka étouffe et réalise combien le temps passe vite. Ses années d’insouciance sont déjà si loin… Alors, lorsque sa cousine se marie à l’autre bout du pays, c’est avec sa meilleure amie célibataire qu’elle file célébrer l’événement. Au programme, régression totale : fringues d’ados, propos indignes d’une mère de famille, et surtout envie de respirer un peu… Mais ce mariage va lui réserver bien des surprises. Elle voulait vivre de nouvelles aventures ? Elle va en avoir…

    Chouette une ride !

    Mon avis

    Franchement, j'ai bien ri en lisant ce livre et rien que pour cela je vous le recommande ! L'auteur aborde avec humour le sujet du temps qui passe, et même en ayant 10 ans de moins que l'héroïne je m'y reconnais ! Elle décrit aussi parfaitement les relations entre copines, qu'on critique devant chéri avant de les appeler aussitôt derrière pour papoter, ça m'a bien fait rigoler.

    Par contre le gros bémol du livre, qui m'a tout cassé mon truc, surtout à un moment où je rigolais bien (oui je persiste et signe, c'est un livre marrant), ça a été le moment où l'héroïne appelle l'auteure, Agnès Abecassis, pour vérifier ses dires... o.O Ca m'a interloquée et ça a du coup stoppé mon "petit film mental" de projection de l'histoire lol et ça m'a gâché la fin du livre...

    Mais un livre très sympa que je recommande, à lire sur la plage cet été !

     

    imagesimagesimages


    2 commentaires
  • Résumé

    "Hourra ! Finies, les années de solitude. Depuis quatre semaines et cinq jours, entretiens relation fonctionnelle avec adulte mâle, prouvant par conséquent que je ne suis pas paria de l'amour comme craint précédemment."

    Voici la suite tant attendue de l'irrésistible journal de Bridget Jones, la célibataire la plus drôle de la planète. Où elle découvre à quel point l'important n'est pas de trouver un prince charmant, mais surtout de le garder !

    Nous retrouvons les tribus de copines, les Célibattantes et les Mariées-Fières-de-l'Être, les parents à côté de la plaque... et ses éternelles bonnes résolutions (perdre au moins cinq kilos, arrêter de fumer et de boire du chardonnay), qui font de cette aventurière des temps désespérément modernes notre névrosée préférée.

    Le journal de Bridget Jones T2 - L'âge de raison

    Mon avis

    J'ai un peu plus aimé ce second tome, même si ce n'est pas non le livre de l'année de mon point de vue. Je ne reviendrai pas sur les choses qui m'agacent au niveau du style d'écriture, ça n'a pas changé. En revanche, il se passe quand même beaucoup plus de choses que dans le premier tome, c'est carrément moins ennuyant. J'ai même ri quelque fois ;)

    Bridget reste égale à elle-même, on s'identifie vraiment au personnage "Ca pourrait m'arrive, ça pourrait être moi" et ce côté-là est sympa.

    J'avoue que je n'ai pas grand chose à dire sur ce livre en fait.. En gros, un livre sympa, mais vraiment sans plus !

    images images 

     

    Le journal de Bridget Jones T2 - L'âge de raison

    Le journal de Bridget Jones T2 - L'âge de raison

     


    votre commentaire
  • Résumé

    Célibataire londonienne de 30 ans, Bridget Jones décide de tenir un journal intime et de prendre des bonnes résolutions : arrêter de fumer, perdre du poids et surtout trouver enfin un petit ami correct. Daniel Cleaver le coureur de jupons ? Ou Mark Darcy le psycho-rigide ?
    Ce livre fait largement écho à Orgueil et Préjugés de Jane Austen (noms, caractères, histoire...), mais avec une vision contemporaine et extrêmement humoristique. Helen Fielding approche de manière réussie et corrosive sa société dans ce roman ainsi que dans sa suite, Bridget Jones : l'Age de raison.

    Mon avis

    Avec tout le tabac autour de Bridget Jones, je m'attendias à mieux je dois dire. Le film est sympa, sans plus, et j'ai trouvé que le livre était pareil...

    Déjà je n'accorche pas du tout les phrases sans sujet, et les abréviations dans le texte encore moins (genre "T." au lieu de très... Dans les petit bilan sur sa santé en italique passe encore mais dans le texte ça m'a franchement agacée !).

    De plus, il y a des passages que j'ai trouvé longs, ennuyants, inutiles... Pourtant j'aime bien la chick lit, qui comporte toujours des passages qui ne servent pour ainsi dire à rien dans l'histoire (style l'habillage etc), mais là j'ai trouvé que c'était trop..

    Une petite anecdote qui m'a fait rire : les héroïnes se pâment devant Colin Firth qui joue dans Orgueil et préjugés... Et qui interprète Mark Darcy dans le film !

    Je n'ai pas non plus détesté ce livre, il était quand même agréable, mais je me suis ennuyée durant une bonne partie...

    images 

     

    Le journal de Bridget Jones

    Le journal de Bridget Jones

     


    votre commentaire
  • Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très alignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir. Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d'hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime... et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s'effacer, Lexi ne se souvient de rien.

    Qui est cette snobinarde qui prétend être sa meilleure amie ? Depuis quand Lexi vit-elle dans un loft luxueux ? Qu'a-t-elle fait à ses collègues pour qu'ils la surnomment le Cobra ? Et qui est ce mystérieux architecte qui la harcèle de messages ? Pour comprendre comment elle est passée de fille toute simple à garce carriériste, Lexi va devoir fouiller cette parenthèse de trois ans. Et ce qu'elle va y découvrir pourrait bien lui donner quelques leçons pour l'avenir...

     

    Lexi Smart a la mémoire qui flanche

     

    Un autre coup de coeur pour un sophie kinsella, ça devient une habitude ! En lisant le résumé et en commençant le livre, je m'attendais à un de ces clichés où l'héroïne se réveille amnésique mais arrive quand même àreprendre le fil de sa vie en deux temps trois mouvements, mais ilńen est rien ! Ensuite, j'ai pensé que lexi se réveillait dans une sorte de réalité parallèle, dans laquelle elle aurait fait des choix différents - impression de déjà vu également.
    J'ai donc été agréablement surprise de ce livre simple mais très réaliste, avec une jeune femme attachante, qui panique autant que l'on peut s'y attendre dans une telle situation. No, elle ne s'en sort pas haut la main, non elle ne reprend pas son boulot comme si de rien n'était ! C'est ce qui rend le livre si prenant : on s'attache à cette demoiselle, et comme elle ons'inquiète devant ce mystère qu'est l'amnésie - et qui pourrait arriver demain à n'importe qui.
    Quand Lexi se dit que si elle avait su, elle se serait laissé des notes, j'ai eu ( et ai toujours) envie de le faire car après tout ce genre de drame peut arriver à tut le monde, à n'importe quel moment. Sans en avoir l'air, Sophie Kinsella s'est donc attaquée avec succès à un des maux de notre société, qui sans être le plus grave reste néanmoins toujours des plus préoccupants...
    Bien sûr petite histoire d'amour en fond pour pimenter la vie de nore héroïne maladroite - ce ne serait pas du Kinsella sinon ! Cela dnne du rythme à l'histoire et est bienvenu, même si je n'ai au final pas très bien saisi pourquoi elle s'est mariée à la base.....

     

    DownloadedFile

     

     

    Lexi Smart a la mémoire qui flanche


    5 commentaires
  • Résumé

    Dans la vie, Fleur croque du veuf. Richissime, de préférence. Le repérage n'a rien de sorcier : les pages nécrologiques du Times y suffisent. Ensuite : voilette, larme à l'oeil, sourire charmeur aux funérailles... Et l'affaire est dans le sac. Quelques milliers de livres sterling plus tard (jusqu'à épuisement de la carte de crédit, en fait), Fleur passe au suivant... Or, cette fois, le suivant n'a rien du pigeon ordinaire. Certes, Richard Favour est plein aux as. Certes, la mort de sa femme le met à la merci du premier arnaqueur venu. Mais Fleur n'est pas la première sur le coup. Dans la famille Favour, les convoitises sont un sport national : de quoi bousculer les plans de la vamp des funérariums...

    http://1.bp.blogspot.com/-tIHEjPZQkHw/UHfmh07T4HI/AAAAAAAADYU/unvMQIyMCO8/s1600/9782266191760.jpg

    Mon avis 

    Le résumé m'avait l'air intéressant, promettant un livre plein d'humour. A cela s'ajoute le nom de Sophie Kinsella, c'est décidé, il me fallait ce livre... Je l'ai reçu au cours d'un mini swap et je n'ai pas attendu longtemps avant de le lire.

    Mon avis est assé mitigé : j'ai beaucoup accroché au début, mais la fin m'a assez déçue. En effet, au début du livre,on est directement polongé dans l'action. Il y a toujours des zones de mystère, on n'est pas toujours sûr de bien comprendre, et en même temps on est très proche de Fleur, de ses émotions, de ses ressentis... Au fur et à mesure, on s'en détache de plus en plus, pour au final n'être même plus sûr de tout à fait la comprendre, peut-être est-ce voulu par l'auteur, mais personnellement j'ai été assez frustrée... De plus, je n'ai à aucun moment ri dans ce livre, ce qui est plutôt rare en chick lit...

    Il y a assez peu de personnages dans cet ouvrage, mais cela suffit amplement car on s'y attache rapidement. Leur évolution est assez intéressante, néanmoins je trouve qu'ils ne sont pas assez exploités, hormis le fils de Richard. De plus, son ancienne femme est limite diabolisée, dur de faire la part entre le juste et le faux étant donné qu'elle est morte... Mais il s'agit d'un choix de l'auteur.

    En bref, j'ai passé un moment assez agréable, mais on finit le livre sur un sentiment de "non fini" plutôt agaçant. Le livre se termine un peu en queue de poisson, comme si l'auteur ne semblait plus savoir quoi écrire et s'est contentée de s'arrêter...

    imagesimages


    4 commentaires
  • Présentation de l'éditeur

    On dit souvent que l'amour rend aveugle. Pas dans le cas de Sophie Kintock, qui, après une rupture, se découvre un don de double vue jusque-là insoupçonné ! Quand Doug la quitte après six ans de vie commune, Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour le récupérer. C'est pourquoi, lorsqu'elle apprend que sa nouvelle petite amie, la pulpeuse Melanie, s'intéresse au paranormal, elle a une idée aussi folle que diabolique : proposer à sa rivale une fausse consultation de voyance destinée à faire rompre les tourtereaux. Mais rien ne va se passer comme prévu, car Sophie se retrouve vite dépassée par le succès inattendu de ses nouveaux talents... Eileen Cook signe une comédie désopilante portée par une héroïne au caractère bien trempé, maladroite et attachante à souhait.
     
    http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/7/1/9782258076174.jpg
     
    Mon avis
    J'ai bien ri durant la lecture de ce livre, qui n'est vraiment pas un livre de chick-lit "classique" ! Le titre original et surtout le résumé, m'ont intriguée : comment peut-on partir d'une simple rupture pour en arriver à un mensonge aussi énorme qu'une fausse voyante ? J'étais assez sceptique et je me pensais pas accorcher, je m'attendais à quelque chose de "gros" (dans le sens peu crédible bien sûr ^^) ou de secondaire dans le lvire (un événement passager, peu important dans l'histoire, mais dont le livre aurait tiré son titre, comme on le voit assez régulièrement dans les romans d'ailleurs). Cependant, j'ai été vraiment agréablement surprise !
    L'histoire tient la route, se poursuit tout au long du livre, et est vraiment très drôle ! J'ai ri et à plusieurs reprises. On se doute un peu de la fin (il est bien gentil ce monsieur qui l'aide...) mais on n'en est pas sûr pour autant, on est captivé, on veut savoir la fin de cette aventure rocambolesque - et savoir avec qui elle va finir surtout !
    Le début, avant qu'elle n'ait son idée loufoque, m'a également bien fait rigoler, car c'est typiquement la fille qui vient de se faire plaquer et qui fait des choses dont elle a conscience de la débilité mais qu'elle ne peut pas s'empêcher de faire... Comme toutes les filles !

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique