• Résumé

    Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes.
    Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière… Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?

    Cupcake Club T1

    Mon avis

    J'avais lu des chroniques assez divergentes quant à ce livre alors j'avais peur d'être déçue mais au final pas du tout ! J'ai trouvé le contexte assez original, la narration assez rythmée et l'écriture fluide. J'ai accroché avec le caractère des deux personnages (bien que Leilani soit assez compliquée de mon point de vue... Mais elle le reconnaît également), ainsi que les personnages secondaires - qui sont présents trop l'être non plus.

    Il y a un jeu du chat et de la souris qui m'a bien plu, car il s'installe assez vite (peut-être un chouïa trop) mais ne s'éternise pas non plus, et on ne tombe pas dans un triangle amoureux (assez courant ces temps-ci). Par contre parfois les arguments avancés par Leilani sont un peu ressassés, on a l'impression qu'elle se répète, c'est dommage.

    Certes, ce n'est pas la réflexion philosophique de l'année, mais c'est une romance sympa, sans prise de tête, qui fait passer un bon moment ! Quelques petits bémols qui font néanmoins que ce n'est pas un coup de coeur - mais un bon souvenir. J'ai hâte de lire le second tome.

    imagesimagesimagesimages


    3 commentaires
  • Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l'Angleterre victorienne et à trouver l'amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foie en son avenir, une intrigue où se succède mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n'est écrit d'avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

    Jane Eyre

    Mon avis *Attention spoilers*

    J'avoue que même si je voulais lire ce livre (bon j'avoue la couverture a grandement joué), j'en ai assez souvent repoussé la lecture, car il est quand même assez conséquent (+ de 700 pages) et j'avais peur que le style ne me plaise pas...

    Pourtant, j'ai été happée par l'histoire, au point de ne plus vouloir m'en détacher. Le style et la manière de parler "à l'ancienne" ne m'ont pas dérangée, bien au contraire, c'est un changement des plus agréables ! Cela m'a rappelé (et notamment le début) le livre de la Comtesse de Ségur que j'adorais lire étant petite.

    J'ai vraiment lu avec avidité  - d'autant plus que le cadre change régulièrement, ce qui rythme l'histoire - jusqu'au moment où elle déclare sa flamme à son maître, ensuite elle m'a quelque peu agacée (elle a ce qu'elle veut mais elle ne cesse de chipoter ; et les parties sur ses rêves ne m'ont pas intéressée) puis c'est lui (il tourne un peu "cinglé"), ensuite j'ai de nouveau été happée par le livre - je ne l'ai pas tout à fait fini donc peut-être aurais-je quelque chose à modifier par la suite. J'ai souffert  avec elle quand elle mendiait (ça m'a semblé ô combien plus réaliste, plus vivant que nombre de scènes similaires que j'ai pu lire) ! Par contre je ne comprenais pas tout ce que Saint John racontait lol, mais cela ne m'a pas dérangée. En plus, j'ai bien aimé qu'elle devienne maîtresse je trouvais que ça lui convenait parfaitement !

    En résumé, je suis agréablement surprise, c'est un roman prenant et un coup de coeur que je conseille vivement !

    Petite interrogation par contre sur un passage du début où subitement John s'appelle Jack... 

    Edit : après lecture des dernières pages, je ne change rien à mon impression (et je confirme que Saint John m'agace ^^) j'ai même adoré la fin !

     

    DownloadedFile


    8 commentaires
  • Résumé

    Nom de code : W.A.R.P. Programme de protection des témoins du FBI classé ultrasecret jusqu’au jour où… Ryley, un orphelin de l’époque victorienne, se retrouve soudain projeté dans le xxième siècle, bientôt suivi par son maître, le diabolique… Albert Garrick, illusionniste et tueur à gages, lancé sur ses traces et celles de… Chevie Savano, la plus jeune agente du FBI, qui n’a pas froid aux yeux. Une hallucinate course-poursuite à travers le temps, Riley et Chevie sortiront-ils vivants de cette traque implacable ? Et pouront-ils empêcher le redoutable Garrick de s’approprier les clés du programme WARP et de changer le cours de l’Histoire ?

    WARP tome 1 : L'assassin malgré lui

    Mon avis * Attention spoilers*

    Je tiens à remercier les éditions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat. J'avais lu tous les Artemis Fowl donc j'avais hâte de découvrir ce nouveau roman de l'auteur. L'idée générale est des plus originales, même si je n'ai parfois pas tout bien suivi.

    Malheureusement, je dois dire que j'ai très rapidement décroché de ce livre, passé l'intrigue de savoir si Riley allait tuer cet homme, de la découverte de Chevie et du Warp, voilà j'ai dû me forcer à finir ce roman.

    Ce livre est conseillé à partir de 12 ans, à cet âge-là je n'aurais pas pu dormir avant un moment... Juste un exemple ? Le petit héro de l'histoire s'entraîne (forcé) sur un cadavre de chien ramassé dans la rue à planter son couteau de manière à sectionner les os...

    Les personnages principaux pourraient être attachants mais ils sont à peine effleurés, on ne les connaît pas assez pour s'attacher. Garrick est vraiment LE méchant, un petit peu trop peut-être mais bon c'est un livre jeunesse donc pourquoi pas !

    La scène que j'ai préférée est celle se déroulant chez les béliers. Elle détonne avec le reste et j'ai bien accroché.

    En résumé, un livre que beaucoup aimeront je pense, mais auquel je n'ai cependant pas du tout accroché !


    4 commentaires
  • Résumé

    Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix... jusqu'au jour fatal où l'un d'entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l'Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal... Frodon, le Porteur de l'Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu?

    Le seigneur des anneaux T1 : La communauté de l'anneau

    Mon avis

    Je crois que c'est la troisième fois que je lis ce livre, j'avais dû le lire 1 fois fin collège ou tout début lycée et une seconde fois durant le lycée, mais, bien que j'ai toujours aimé ce livre, je pense l'avoir plus apprécié cette fois. En effet, plus jeune j'avais tendance à passer le prologue et les descriptions s'étalant sur plusieurs pages, là j'ai tout lu, et j'ai aimé. Je me faisais un film mental (bon certes, le "vrai" film de Peter Jackson, remarquablement adapté - et que j'ai regardé un million de fois - a aidé lol). Je me suis également beaucoup référée aux cartes, chose que je n'avais pas faite avant.

    Une chose dont je ne me souvenais pas et qui fait contraste avec le film, c'est le force de Frodon. Dans le film le côté "se fait dévorer par la force de l'anneau" est présente, là j'ai au contraire plus senti sa force et sa volonté, un certain détachement même - bien qu'il ait conscience de l'attrait de l'anneau. Au final, ce tome est d'ailleurs très centré sur Frodon et sur les descriptions, les autres personnages - leur caractère, leurs pensées etc... - y sont assez peu dévoilés. Même pour Aragorn, on nous parle de son histoire, mais assez peu de son ressenti, de sa personnalité etc... Cela doit venir après il me semble. Ce roman sert de cadre à l'histoire, on a l'impression que nos héros ont déjà vécu beaucoup, c'est certes le cas, mais en réalité ce n'est rien comparé à la suite !

    J'ai hâte de me plonger dans le tome 2, surtout qu'on stoppe à un moment crucial, je n'avais pas envie de m'arrêter là ! Vivement la suite !

    En bref, je me suis régalée et je suis heureuse de m'être replongée dans cette saga, je la conseille à tout amateur de fantasy, mais il est vrai qu'il faut savoir apprécier les descriptions, sans quoi on peut vite s'ennuyer !

     


    6 commentaires
  • Résumé

    Leur bac en poche, Justine et ses amis profitent de l’été pour trouver l’appartement idéal qui abritera leurs débuts de jeunes étudiants colocataires. L’amitié et les liens amoureux des héros résisteront-ils à l’épreuve du temps ? Leur avenir sera-t-il à la hauteur de leurs rêves ?

    Ma vie selon moi T6 - L'avenir comme je l'imaginais...ou pas

     

    Mon avis

    Je tiens à recemercier Livraddict et les éditions Rageot pour ce partenariat.

    J'entendais beaucoup parler de cette série, mais j'hésitais à la lire car j'avais peur qu'elle soit trop "jeunesse". Lorsque j'ai vu ce partenariat, je me suis dit que c'était justement l'occasion de la découvrir, même si il s'agissait du tome 6 - dans les séries, plus particulièrement jeunesse, il y a souvent des rappels en début de livre. Une fois n'est pas coutume, j'ai eu envie de rédiger ma chronique sous forme de liste...

    J'ai aimé...

    *Les petits "pense bête" ou discussions FB insérés dans le but de nous donner des anecdotes, des définitions, l'explication des références utilisées, recettes... Très original et bien pratique !

    *Les ados, typiques mais qui justement ne tombent pas dans les clichés et collent à la réalité : partagés entre famille et rêves, entre valeurs traditionnelles et rébellion...

    * Me retrouver dans leurs angoisses

    *Le langage qui n'est pas vulgaire (sauf pour un et encore cela agace les autres)

    *L'héroïne, Justine

     

    Je n'ai pas aimé...

    * Le voisin écrivain

    * Les "lectures de pensées"

    * Le côté "oh les filles gnagna, oh les garçons gnagna" mais je pense que plus jeune ça ne m'aurait pas dérangée

    *Le mélange "ancré dans la réalité/sorcières" (par exemple pour leur départ précipité à Paris)

     

    J'ai à la fois aimé et pas aimé...

    Le côté protecteur/jaloux de Nicolas

    Les dialogues sous forme de théâtre. Ca change, mais en même temps c'est déstabilisant, et le fait de voir le prénom de l'héroïne écrit alors qu'elle narre m'a surprise.

     

    En bref, une bonne découverte, même si je ne lirai pas les autres tomes car trop jeunesse pour moi, j'ai passé un bon moment. Je pense qu'ado j'aurais adoré !

    imagesimages


    1 commentaire
  • Résumé

    Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
    Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
    Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

    Mon avis - Gare aux spoilers !

    Encore une fois, c'est surtout sa couverture qui m'a fait vouloir ce livre, que j'ai reçu dans un swap - merci ! Au début, je n'ai pas tout saisi : on se retrouve dans un New York futuriste, on ne sait pas si l'héroïne a oublié des souvenirs, si elle a une commotion cérébrale, pourquoi elle n'en parle pas ou ne va pas à l'hôpital...

    Pour moi, ce roman est vraiment purement fantastique : on commence en ayant une impression de réalité, puis petit à petit on sent que quelque chose ne va pas, on ne cesse d'osciller entre réalité et imaginaire, au gré des indices, puis quand on a l'impression que c'est définitivement de l'imaginaire, BAM dure réalité... Mais pas tant que ça ! Très bien fait...

    La fin notamment m'a vraiment plus que surprise, on ne peut vraiment pas la prévoir ! C'est vraiment original et ça a au final presque été ce qui m'a le plus plu - mais pas complètement aprce que je suis "happyendforever", mais ça m'a plus plu que l'histoire d'amour que je sentais bidon dès le début...J'ai juste été perplexe quand à ses parents, je n'ai pas saisi le fin mot de l'histoire...

    Cependant, ce roman, bien que très original, ne m'a pas plu. J'ai trouvé que c'était trop confus, j'étais trop perdue pour apprécier ce livre, mais je pense que d'autres l'aimeront beaucoup.

    images 


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires