• Résumé

    « Princesse Soso est une prof d'anglais qui enseigne dans un collège funky avec des élèves très en forme qui aiment bien s'entretuer à coups de compas et pour lesquels l'école est une annexe de Meetic. Princesse Soso adooooore son boulot mais il y a plein de trucs qu'elle ne comprend pas et qui ont un léger rapport avec le fait que des parents sont de vraies balletringues incapables d'élever dignement leur enfant et avec le fait que ceux censés gérer l'Éducation nationale font absolument n'importe quoi alors que nous, les profs qui réfléchissent, on a plein d'idées... mais il paraît qu'on n’est rien que des feignasses. Princesse Soso aime bien parler à la troisième personne, c'est son côté Alain Delon. » Professeur dans un collège de province, Princesse Soso a une place privilégiée pour avoir un avis sur l’éducation des jeunes. Un florilège d’anecdotes sur les élèves qui ne voient en l’école qu’un grand terrain de jeu, sur les parents qui considèrent les profs comme des tortionnaires et des bons à rien et sur les enseignants eux-mêmes. Suivons-la dans ces péripéties scolaires, de coups de gueule en coups de cœur, car Princesse Soso, malgré tout ce qu’elle nous raconte, aime son métier. D’ailleurs n’est-il pas le plus beau métier du monde ?
     

    Chroniques d'une prof qui en saigne

    Mon avis

    Je pense que je vais être assez brève, car j en'ai pas grand chose à en dire... J'ai plutôt bien accroché les 2/3 du livres, après c'était un peu répétitif à mon goût.

    Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce livre, mais je pense que si on n'est pas enseignant on doit passer à côté d'une partie de l'humour, notamment concernant le Rectorat et compagnie.

    Pour moi le gros bémol de ce livre c'est la vulgarité. Certains passages sont très drôle, notamment sur la manière d'écrire, mais bon les mots grossiers toutes les deux lignes à d'autres moments, très peu pour moi.

    En concolusion, un bon moment à passer, mais pas un livre inoubliable non plus.

    imagesimages


    2 commentaires
  • Résumé

    Paris 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout, au péril de ce qu'elle a de plus cher.

    Paris 16 juillet 1942. A l'aube la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l'enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là...

    Elle s'appelait Sarah

    Mon avis

    Un autre roman qui a inspiré un film, cependant cette fois j'ai lu le livre avant le film. Au début du livre deux histoires se passent en parallèle : celle d'une petite fille juive à l'époque de la rafle du Vel d'Hiv et celle d'une journaliste de la quarantaine à notre époque, pas très bien dans sa vie, qui effectue des recherches sur la Rafle.

    Evidemment, ces deux histoires vont se croiser à un moment, créant un suspens bien ficelé : l'histoire avance, ni trop vite ni trop lentement. Pourtant, il suffirait d'un rien pour que l'histoire traîne en longueur ou au contraire soit bâclée, mais l'auteur réussit avec brio à nous tenir en haleine.

    J'aime beaucoup les histoires sur cette époque, donc j'ai rapidement été conquise. Le devoir de mémoire est mis en avant, et il est vrai qu'il ne faut pas oublier cette période horrible de l'Histoire, qui ne s'est pas passée il y a si longtemps... Il y a toujours de la barbarie en ce monde, mais cette extermination a quand même été massive et plusieurs nations y ont contribué, ne l'oublions pas !

    A côté de cela, on se prend au jeu de la vie de l'héroïne, Julia, des soucis de son mariage, etc... J'ai bien aimé les parallèles France/Amérique. L'auteur a également deux nationalités et on sent qu'elle connaît son sujet.

    Le seul bémol, pour ma part, est que les deux fillettes d'une dizaine d'année, Sarah (la petite fille juive) et Zoë (fille de Julia) sont vraiment très matures, trop matures je trouve. Pour la première, on peut encore le comprendre avec les évènements...

    J'ai aussi trouvé dommage (attention spoiler) l'histoire de Sarah ne donnant plus de nouvelles à sa famille d'adoption...

    En bref, un roman que j'ai dévoré et que je recommande aux amateurs du genre ! Ce livre est tout simplement boulversant, j'ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois...

    DownloadedFile


    2 commentaires
  • Résumé

    "Il est insupportable, vaniteux, orgueilleux, brutal., inconstant, humain. Sans lui, je serais mort de décomposition. Abdel m'a soigné sans discontinuité, comme si j'étais un nourrisson. Attentif au moindre signe, présent pendant toutes mes absences, il m'a délivré quand j'étais prisonnier, protégé quand j'étais faible. Il m'a fait rire quand je craquais. Il est mon diable gardien". L'histoire vraie de la rencontre improbable du riche privilégié tétraplégique et du jeune beur de banlieue a inspiré les réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano pour leur nouveau film Intouchables, avec François Cluzet et Omar Sy.

    Le second souffle suivi du Diable gardien (Intouchables)

    Mon avis

    J'ai adoré le film Intouchables, j'ai donc souhaité lire le livre. Je me doutais bien sûr que ce serait différent, mais je n'imaginais pas à quel point.

    Les réalisateurs ont vraiment eu une inspiration et effectué un formidable travail parce que le livre est un véritable fouilli.

    Déjà, avant la sortie du film, il n'y avait que "Le second souffle", et l'auxiliaire de vie n'y est mentionné que très peu, et rapidement. L'auteur en parle plus dans la seconde partie, écrite après le film. Le résumé n'est donc pas du tout adapté au livre : on ne parle quasiment pas de leur rencontre ou de leur relation.

    En gros, le livre est une suite de passages courts, régulièrement il est dur de savoir si on se situe au moment des faits, avant, après, dans l'imagination de la personne... Bref, il s'agit plus d'une suite de pensées qu'autre chose, de mon point de vue.

    Il y a également de longues tirades sur l'espérance, la vie ou même des passages ou je n'ai pas du tout compris de quoi on parlait. J'imagine qu'on doit remettre beaucoup de choses en question quand on voit basculer sa vie, mais alors personnellement je n'ai pas tout suivi...

    Je dois dire que j'ai dû me forcer pour finir ce livre, la seconde partie étant cependant un chouïa mieux que la première, et encore...

    Bref, j'ai été très déçue par ce livre... Je me limiterai au film !

    http://www.smiley-emoticone.com/albums/smiley10/g217.gif


    2 commentaires
  • Cette, semaine pour le Top ten tuesday, il s'agit de lister...

    Les 10 romances préférées

    Les autres bloggeuses ont procédé de diverses façons, du coup j'ai plutôt choisi de lister des couples, que l'on rencontre lors de romans "d'aventures". Je n'ai pas tenu compte de la chick lit, du contemporain etc.

    1 - Rose et Dimitri (Vampire Academy)

    2 - Maeve et Lukas (Maeve Regan)

    3 - Edward et Bella (Twilight)

    4 - Tris et Tobias (Divergent)

    5 - Aragorn et Arwen (Le seigneur des anneaux)

    6 - Stefan et Eléna (Journal d'un vampire)

    7 - Richard et Kahlan (L'épée de vérité)

    8 - Nynaeve et Lan (La roue du temps)

    9 - Alissa et Strell (Vérité)

     


    2 commentaires
  • Résumé

    Sydney, alchimiste, dissimule l'existence des vampires aux yeux du monde. Pas par bonté d âme, mais pour préserver des vies humaines menacées par ces créatures qu on lui a toujours décrites comme maléfiques.
    Sa nouvelle mission : cacher et protéger Jill, jeune vampire et princesse Moroï, menacée de mort. Quel meilleur endroit pour cela qu'une école privée à Palm Spring, sous le soleil de Californie ? Voilà bien le dernier endroit où des vampires sanguinaires iraient la chercher... Et si le mal n était pas là où Sydney le croyait ?

    Bloodlines Tome 1

     

    Mon avis

    Au cas où vous ne le sauriez toujours pas, je suis une grande fan de Vampire Academy (Dimitri <3). Cependant, je repoussais au maximum la lecture de Bloodlines Tome 1 pour avoir moins à attendre d'ici la parution du tome 2 en France (avant l'été 2013). 

    Néanmoins, après avoir lu Divergent, j'avais envie de continuer avec un livre que je savais que j'adorerais, j'ai donc choisi Bloodlines. Evidemment, quand on a placé la barre très haut, on a peur d'être déçu... Et bien ça n'a pas été le cas !

    Bloodlines est tout simplement génial. On retrouve nos personnages chéris, on en découvre d'autres, on reste dans le même univers... Et pourtant ce n'est plus tout à fait le même, car on est désormais du point de vue de Syndey.

    J'aime beaucoup sa personnalité, tiraillée entre "Ce que je dois faire d'après la manière dont j'ai été élevée et formée" et "Ce que je voudrais faire". On la voit évoluer tout en restant égale à elle-même et à ses valeurs j'adore ! 

    J'avais lu sur les blos "On retrouve un triangle amoureux" mais personnellement je n'ai pas du tout eu cette impression ! J'aimerais bien que Sydney se mettre avec un certain jeune homme qui lui dit que ses yeux ressemblent à de l'or par contre hihi !

    Il n'y a pas tellement d'action, par contre on se creuse les méninges pour savoir ce qui se trame derrière tout ça - et même une question n'est pas résolue d'ailleurs... Une idée sur qui passe ces mystérieux appels ?

    J'avais cependant deviné plusieurs choses avant la fin, bien que n'en étant pas sûre.

    Mais j'aime bien cette (presque) absence d'action, qu'on retrouve aussi dans les premiers tomes : on découvre l'univers, les personnages, des relations s'installent entre eux... Bref c'est super :)

    Le seul point qui m'a déçu, ça a été la (brève) apparition de Rose : elle fait un peu celle qui sait tout, personne ne peut s'en sortir sans elle, donc elle est contrariée de ne pas être partout car ils ne sont pas aussi bien/forts/courageux qu'elle. Bof bof quoi... Bon quand on a lu les VA on sait qu'elle est surtout protectrice et se sent rsponsable de tout le monde mais quand même... 

    En résumé, ce livre est un coup de coeur. Juste après j'ai d'ailleurs lu "Adrian's lost chapter", qui devait être le 1er chapitre de Bloodlines et qui en serait maintenant un peu un prologue.

     

    Je vous laisse avec la dernière phrase du livre, qui m'a donné envie de lire le tome 2 de suite, par contre attention il y a un spoiler (sur le tome 2, pas sur le 1) -> surlignez pour voir :

    "Dimitri Belikov venait d'arriver parmi nous."

    Hiiiiiiiiiiiiiiiii !

    DownloadedFile


    5 commentaires
  •  

    Bonjour bonjour !

    Pour ceux l'ignorant, Richelle Mead a sorti une nouvelle intitulée "Homecoming" dans le recueil "Foretold". Cette histoire est en fait la suite directe de Vampire Academy concernant Dimitri, Rose et la Russie. Je ne vous en dis pas plus ! 

    J'ai pris Foretold en e-book et je suis actuellement en train de traduire Homeoming en français pour une amie. Si cela vous intéresse d'avoir cette version française, faites-moi signe.

     

    Evidemment, un minimum de politesse est plus que souhaité... Je ne suis pas une machine !

     

    Je précise également que je ne suis pas bilingue, j'ai simplement fait du mieux que j'ai pu :)

     

    Vampire academy 6.5 : Homecoming

     


    137 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires